Un nouveau plan de mobilisation contre les violences faites aux femmes (25 novembre 2016) [sv]

Laurence Rossignol, ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes, a dévoilé cette semaine le 5ème plan de mobilisation et de lutte contre les violences faites aux femmes.

Le 5ème plan (2017-2019) de lutte contre les violences faites aux femmes a été lancé en novembre 2016 avec l’objectif de combattre avec fermeté cet archaïsme social qui entrave la liberté, l’intégrité et la sécurité des femmes.

Le plan vise à concrétiser l’engagement pris par l’État de permettre aux femmes victimes de violences d’accéder à leur droit d’être protégées et accompagnées, pour sortir des violences et pouvoir se reconstruire.

Le plan fixe 3 objectifs :

  1. Sécuriser et renforcer les dispositifs qui ont fait leurs preuves pour améliorer le parcours des femmes victimes de violences et assurer l’accès à leurs droits ;
  2. Renforcer l’action publique là où les besoins sont les plus importants ;
  3. Déraciner les violences par la lutte contre le sexisme, qui banalise la culture des violences et du viol.

Le Gouvernement s’est engagé dans une logique de résultat. Un tableau de bord interministériel permet de suivre régulièrement l’évolution des objectifs chiffrés fixés dans les principaux domaines d’intervention du Gouvernement : emploi et égalité professionnelle, lutte contre la précarité et contre les violences faites aux femmes, parité dans les sphères politique, économique et sociale.

JPEG

Modifié le 25/11/2016

Haut de page