Un ancien athlète accuse son entraîneur d’agression sexuelle

Toute la presse se fait l’écho des révélations publiées par l’ancien champion de saut en hauteur, Patrik Sjöberg, dans son livre, Det du inte såg. Il accuse son ancien entraîneur et beau-père, Viljo Nousiainen, aujourd’hui décédé, de lui avoir fait subir des agressions sexuelles pendant plusieurs années.
Expressen publie plusieurs passages choc du livre, et une longue interview de Patrik Sjöberg. Ce dernier n’est pas la seule victime de Viljo Nousiainen, qui a entraîné d’autres sportifs de haut-niveau : Yannick Tregaro et Christian Skaar Thomassen sont eux aussi sortis du silence. « Je ne comprenait pas vraiment de quoi il s’agissait. Il le présentait toujours comme des examens, et le corps a besoin d’être contrôlé pour s’adapter à l’entraînement », a déclaré l’un d’entre eux. La famille de Viljo Nousiainen se dite choquée et doute de la véracité de ces accusations, rapporte le tabloïd.

Les médias s’interrogent à présent sur les cas d’agressions sexuelles non révélés dans les écoles suédoises. « Selon les statistiques, chaque classe suédoise compte un élève ayant déjà fait l’objet d’agression sexuelle », affirme Expressen.

Modifié le 28/04/2011

Haut de page