UNESCO : candidatures françaises sur la liste du Patrimoine Mondial

35e session, 19-29 juin 2011

La France se félicite de l’inscription des « Causses et Cévennes, paysage culturel de l’agropastoralisme » sur la liste du patrimoine mondial qui vient d’être obtenue ce matin à Paris lors de la 35ème session du Comité du Patrimoine mondial. Portée par l’Aveyron, le Gard, l’Hérault et la Lozère, avec le ministère des Affaires étrangères et européennes, cette candidature défend le rayonnement universel de l’agropastoralisme pour modeler et entretenir l’espace. Le Comité du patrimoine mondial a ainsi reconnu la valeur universelle exceptionnelle d’un paysage culturel évolutif et vivant.

JPEG

La France se réjouit également de l’inscription des « sites palafittiques préhistoriques autour des Alpes », candidature portée par la Suisse et à laquelle la France est associée avec plusieurs pays européens, dont la Suisse, l’Autriche, l’Allemagne, l’Italie et la Slovénie.

JPEG
[argent]Original piles in Lac de Chalain. © P. Pétrequin, Centre de la Recherches Archeologique de la Vallée de l’Ain / P. Pétrequin[/argent]

Le Comité du Patrimoine mondial a par ailleurs décidé de différer l’examen de la candidature de « L’œuvre architecturale de Le Corbusier, une contribution exceptionnelle au Mouvement moderne », présentée par la France en association avec cinq autres pays (Allemagne, Suisse, Belgique, Argentine, Japon). La recommandation des experts internationaux de ne pas inscrire sur la liste du Patrimoine mondial le dossier tel que présenté n’a ainsi pas été suivie par les États membres du Comité. Grâce à ce diffèrement, les pays concernés disposeront d’un temps supplémentaire afin de compléter le dossier de candidature, qui pourra être présenté à nouveau. Nous espérons que l’œuvre architecturale de Le Corbusier pourra alors se voir reconnaître la place qu’elle mérite au Patrimoine mondial.

Source : France Diplomatie

Modifié le 29/06/2011

Haut de page