UE : « Scepticisme suédois » sur la proposition de budget

DI se fait l’écho des frustrations de la Suède, à qui « l’UE réclame 10 milliards de couronnes supplémentaires » dans son projet de budget 2014-2020. « La contribution suédoise (actuellement 30,6 milliards de couronnes) pourrait ainsi augmenter de 30% si le projet de budget était adopté » affirme le journal. « Nous pensons que c’est regrettable, et nous allons nous battre pour conserver nos escomptes » a affirmé la Ministre suédoise des affaires européennes, Birgitta Ohlsson.

Par ailleurs, la Ministre s’est déclarée « très sceptique » quand à la proposition de la Commission européenne d’instaurer une taxe sur les services financiers, qui permettrait à l’UE de disposer de « ressources propres » (SvD). La Grande-Bretagne est également opposée à cette réforme, craignant que les nombreuses entreprises et investisseurs installés à Londres ne s’enfuient vers d’autres parties du monde. Enfin, « l’attribution de ressources propres à l’UE inquiète les Etats membres, qui craignent de voir diminuer leur contrôle sur l’action de la Commission », explique le journal.

Modifié le 01/07/2011

Haut de page