UE : La Suède et la PAC

DI déplore que la Suède, « en persistant dans ses demandes de déréglementation rapide », ne se soit placée en position de spectatrice lorsque la PAC sera reformée. Selon le journal, le contenu de la PAC n’a pas été suffisamment discuté en Suède : « la perception que la PAC est monstrueuse et doit être supprimée dès que possible est si dominante en Suède, que même les organisations d’agriculteurs semblent avoir honte lorsqu’elles essayent timidement de nuancer cette image ». Pour DI, « la réforme de 2014 est l’occasion idéale de militer en faveur d’une PAC ambitieuse en matière de qualité et d’environnement, avec des paysages de culture maintenus ». Le journal rappelle que les pâturages et terres cultivées représentent environ 2,1 millions d’hectares en Suède (7 % de la surface du pays) : « un chiffre extrêmement bas ».

Modifié le 28/06/2011

Haut de page