Tribune du ministre de l’intégration en charge des Droits de l’Homme

Expressen publie une tribune du libéral Erik Ullenhag, Ministre de l’intégration en charge des Droits de l’Homme. « Pour que la voix de la Suède reste forte en matière de droits de l’Homme, nous devons prendre au sérieux les critiques dirigées contre nous par certaines organisations internationales (comme le Comité des droits des enfants de l’ONU et le Conseil de l’Europe) au sujet notamment des discrimination dont sont victimes les populations Roms et du non respect des droits des enfants isolés dans des centres éducatifs fermés (ungdsomshem). » Le ministre évoque également la situation des enfants privés d’école car vivant dans la clandestinité.

Cette tribune paraît à l’heure où le gouvernement inaugure un Livre blanc qui répertorie tous les actes de discrimination et de maltraitance à l’égard des Roms dans l’histoire de la Suède, et prévoit de redoubler d’efforts pour réduire l’exclusion dont cette communauté est victime. « Ces exemples montrent que même un pays comme la Suède doit constamment travailler pour les droits de l’Homme », explique Erik Ullenhagn. « C’est pourquoi je vais me pencher sur la condition des plus démunis- Roms, enfants, personnes handicapées ».

Modifié le 01/03/2011

Haut de page