Suède : une Bulle immobilière ?

La question est traitée aujourd’hui par DN et SVD qui estiment « justifiées » les craintes de voir se former une « bulle immobilière », les prix sur le marché de l’immobilier étant surévalués d’environ 20%, et ce pour deux principales raisons :
- l’augmentation du revenu disponible des ménages grâce à la politique fiscale du gouvernement ;
- la pénurie de logement.

De plus, le maintien, à un niveau élevé, du taux d’endettement des ménages est une tendance inquiétante. Le niveau actuel des taux d’intérêt les encourage sur cette voie, les prévisions estimant cependant que le renchérissement de ceux-ci (autour de 5% dans deux ans) devrait freiner ce comportement.

Modifié le 24/02/2011

Haut de page