Suède : cueilleurs de baies étrangers

Aftonbladet rapporte que selon l’Agence des migrations, le nombre de cueilleurs de baies non originaires de l’UE a diminué de moitié cette année, en raison des nouvelles règles obligeant les employeurs à leur garantir un salaire minimum de 17 730 couronnes par mois, quelque soit la quantité de baies disponible. Les années précédentes, de nombreux cueilleurs étrangers étaient rentrés chez eux couverts de dettes sans avoir pu économiser une couronne (voir la revue de presse du 16 septembre 2010).

Modifié le 12/08/2011

Haut de page