Suède : Menaces contre les élus d’extrême droite ?

La presse rapporte que depuis les élections l’automne dernière, plus d’un élu local sur six appartenant aux
Sverige Demokraterna aurait renoncé à siéger et à exercer effectivement son mandat.
(117 personnes sur 680, 17,2 %). A l’origine de ces défections, si l’on en croit le
parti : les menaces dont ses représentants seraient l’objet.

Modifié le 23/03/2011

Haut de page