Success story : l’entreprise DORO choisit la France pour implanter sa R&D

Interview de M. Jérôme Arnaud, CEO de Doro, une entreprise spécialisée dans les solutions de télécommunication à destination des seniors.

JPEG Quelles sont les activités de Doro ?

Doro est une entreprise spécialisée dans les solutions de télécommunication à destination des seniors. La société a été créée en 1974 et produisait au départ des téléphones fixes classiques. Depuis mon arrivée à la tête de Doro en 2007, nous avons changé de stratégie, et nous avons délaissé ce marché déclinant pour nous concentrer sur un secteur d’avenir : le marché des seniors. Nous produisons une large gamme de téléphones adaptés aux personnes âgées, mais aussi des systèmes de téléassistance et de détection des chutes, par exemple. Grâce à ce nouveau positionnement, Doro est en forte croissance et poursuit une expansion internationale axée sur la France.

Pourquoi avez-vous choisi la France ?

Nous avons choisi la France pour y installer notre R&D en raison des compétences et de la qualification de la main-d’œuvre.En effet, il n’est pas toujours facile de trouver des personnes expérimentées dans notre domaine, car le marché des seniors est relativement nouveau. De plus, la France est un marché grand et intéressant ; et sa position géographique stratégique nous permet de gérer depuis la France toutes nos opérations en Europe : en Italie, en Grèce, au Benelux … Nous avons en France un centre de recherche qui compte une dizaine de personnes.Doro étant en pleine croissance, ce centre est amené à grossir et nous allons créer de nouveaux emplois en France.

Comment l’AFII vous a-t-elle aidé ?

Culturellement, les suédois ne sont pas toujours à l’aise avec les français. Les méthodes de travail et même la manière de penser sont complètement différentes. Ainsi, l’AFII propose un cadre rassurant qui permet aux investisseurs de mieux comprendre le fonctionnement du marché français et de réaliser leur investissement dans les meilleures conditions possibles. Pour notre part, nous avons beaucoup apprécié les explications qui nous ont été fournies et qui nous ont aidés à y voir plus clair.

Quels conseils donneriez-vous aux entreprises nordiques désireuses d’investir en France ?

Les entreprises suédoises peuvent avoir tendance à se refermer sur elles-mêmes et sur les clichés véhiculés en Suède à propos de la France. Or, ces clichés sont faux. Par exemple, les français ne travaillent pas moins que les suédois, au contraire ! Pour optimiser leur investissement, les entreprises qui s’installent en France ne doivent pas importer leur main-d’œuvre et leurs consultants de Suède, mais apprendre à exploiter les atouts et les connaissances du personnel français.

Modifié le 23/06/2014

Haut de page