Situation des Suédois en Libye

L’avion militaire suédois qui devait se poser hier à Tripoli pour organiser le rapatriement de certains ressortissants occidentaux, n’a pas eu l’autorisation d’atterrir et à dû retourner à Malte. Sur la cinquantaine de Suédois encore présents en Libye, quatre souhaitent quitter le territoire, selon des informations de presse.

En outre, un reportage retrace le parcours d’un ingénieur pétrolier de Göteborg évacué par les forces britanniques, après un périple dans le désert. Enfin, DN suit une chirurgienne suédoise de la Croix-Rouge dont l’équipe n’est pas autorisée à entrer en Libye, et qui soigne les réfugiés à un poste de frontière tunisien.

Modifié le 03/03/2011

Haut de page