Situation des Roms en Europe

« Une partie des subventions bruxelloises destinées aux communautés Roms dans l’UE sont mal utilisées » relève Svenska Dagbladet (SvD). Selon le quotidien, le problème est plus évident dans les nouveaux pays membres car, dans ces pays, « les camps Roms font l’impasse sur des structures indispensables comme les crèches et les écoles, résultat, 80% de la population rom est au chômage et les enfants sont placés dans des établissements spécialisés ».
Selon le ministre suédois de l’Intégration, « la question est extrêmement sensible, car les nouveaux pays membres n’aiment pas que l’UE souligne les manquements en matière de Droits de l’Homme et de lutte contre les discriminations ». Il se dit « prudemment positif » vis-à-vis du nouveau cadre européen des stratégies nationales d’intégration des Roms, présenté par la Commission début avril car il importe que « l’emploi et l’éducation soient désormais vraiment mis en avant ».

En outre, un rapport de l’Ombudsman contre les Discriminations montre qu’ « en Suède, les Roms se sentent discriminés par le système suédois ». Il est « désormais nécessaire que les acteurs locaux tels que les communes et les agences prennent leurs responsabilités afin que les Roms ne soient pas l’objet de discriminations » considère un porte-parole de l’Ombudsman.

Modifié le 27/04/2011

Haut de page