Ségrégation à Stockholm

Selon Dagens Nyheter, la « ségrégation augmente à Stockholm ». Il y a vingt ans, la différence au niveau du salaire moyen entre centre ville et banlieue était de 5 %, elle est aujourd’hui de 29 %.
Une explication avancée par le quotidien est la diminution du parc immobilier locatif. Pourtant, le premier ministre Fredrik Reinfeldt défend cette transformation, estimant que les logements locatifs étaient à l’origine d’un fort marché noir.

Modifié le 14/02/2011

Haut de page