Secteur automobile : difficultés et craintes quant à une éventuelle reprise de Saab par un financier russe

0
Les « difficultés pour SAAB continuent » titre en une le Dagens Industri. Après le départ surprise (25 mars dernier) du directeur général, Jan Åke Jonsson et l’annonce d’une perte de 1,3 milliards pour l’année 2010, l’usine de Trollhättan s’est arrêtée une seconde fois dans la journée d’hier.
Certains fournisseurs ont temporairement bloqué leurs livraisons, lassés de ne pas être payés depuis décembre. Le conflit a été résolu en quelques heures mais une dizaine d’autres entreprises ont connu ce même problème.

Même si Victor Müller déclare que « la situation est sous contrôle », le quotidien estime que l’arrivée du financier russe Vladimir Antonov en tant que copropriétaire de la firme automobile devient incontournable « en vue de sauver SAAB et en dépit de la méfiance qu’il suscite ».
Une méfiance qui s’illustre dans l’article du GP intitulé « Antonov se prépare à reprendre SAAB à bas prix » dans lequel il réfute les déclarations selon lesquelles Antonov serait un « amoureux » de Saab et rappelle que son exigence première sera la rentabilité maximale de cette entreprise au probable détriment des salariés.
Riksgälden ne l’a pas encore accepté comme éventuel copropriétaire.

Modifié le 31/03/2011

Haut de page