Santé : l’anthrax inquiète de nouveau

Deux exploitations agricoles ont été placées en quarantaine à Närke, après que le décès de plusieurs de leurs bêtes a été attribué à l’anthrax. La contamination proviendrait vraisemblablement de cadavres d’animaux décédés dans les années 40 : "La bactérie peut survivre plusieurs décennies dans le sol" explique Helena Kättström, de l’Agence de l’agriculture. Agriculteurs comme autorités sont inquiets, car la Suède "compterait pas moins de 3000 potentiels foyers d’infection à l’anthrax, sous forme de cadavres d’animaux enterrés il y a plusieurs dizaines d’années", et " il va être compliqué de les localiser avec certitude", estiment des experts interrogés par DN. « C’est mission impossible" renchérit Sture Johansson, du syndicats des agriculteurs. Le journal rappelle que l’anthrax provoque une maladie mortelle susceptible de frapper tant les humains que les animaux.

Modifié le 05/08/2011

Haut de page