Sanctions contre la Syrie

Suite au Conseil des Affaires étrangères d’hier, Carl Bildt a, dans un entretien à la radio
(SR), critiqué le silence du Conseil de sécurité sur la violence en Syrie qui « peut
être considérée comme un signe direct de tolérance vis-à-vis des événements
actuels ».

Modifié le 21/06/2011

Haut de page