Sanctions contre la Syrie ?

Afontbladet rappelle qu’en février 1982, l’armée du père de Bashar Al-Assad envahissait la ville de Hama pour y mater une révolte sunnite. « Le pire massacre des temps modernes dans le monde arabe ». Et d’évoquer 40 000 morts. « Les yeux du monde étaient alors tournés vers la guerre du Liban ». « Il a fallu près de 30 ans à l’opposition syrienne pour défier le régime de nouveau ». Le journal estime que la méthode de Bashar Al-Assad est la même que celle de son père ». Et de rappeler que la Russie et la Chine bloquent toute initiative de l’ONU contre la Syrie. Mais la répression en Syrie « menace la paix et la stabilité de toute la région ». « Les sanctions à grande échelle comportent certes un risque. Mais compte tenu de ce que nous savons de l’histoire du régime, le risque est à ne pas agir est bien plus grand ».

Modifié le 11/08/2011

Haut de page