Révélations WikiLeaks dans Dagens Nyheter (DN) : la Suède en faveur d’un projet visant à diviser Medvedev et Poutine

DN révèle, qu’en « toute discrétion » la Suède participe, avec les Etats-Unis et les pays baltes et nordiques, au programme américain e-PINE (Enhanced Partnership in Northern Europe). Selon les documents WikiLeaks, un des objectifs de l’e-PINE est « de semer la zizanie entre Poutine et Medvedev », rapporte DN. En outre, ces documents soulignent que les neuf pays du partenariat soutiennent l’adhésion de la Géorgie et de l’Ukraine à l’OTAN. Ils estiment également que les relations bilatérales de la Russie sont toujours avantageuses pour Moscou et qu’il est « mieux d’agir à plusieurs pour obtenir quelque chose » (DN).

Enfin, à l’automne 2008, Björn Lyrvall, directeur-général, en charge des Affaires politiques, qui représente la Suède à l’e-PINE, aurait déclaré que le conflit en Géorgie « devait modifier l’attitude de la communauté internationale vis-à-vis de la Russie ». DN note que « selon d’autres documents WikiLeaks, les Etats-Unis partageaient la vision suédoise du conflit ». Par ailleurs, l’ambassade américaine à Stockholm constatait, en juillet 2009, que « les critiques du ministre des Affaires étrangères, Carl Bildt, envers la Russie s’étaient atténuées, bien que son soutien à la Géorgie et ses activités de lobbying en coulisses n’avaient nullement diminué ».

Modifié le 16/02/2011

Haut de page