Remise en questions des accords bilatéraux entre la Russie et des compagnies aériennes

DN annonce qu’un certain nombre de compagnies aériennes, dont SAS, payent actuellement 420 millions de dollars par an à la Russie et à Aeroflot pour pouvoir survoler la Sibérie. « La Commission européenne a décidé de menacer la Suède et 10 autres pays européens » car « ces accords bilatéraux rendent les vols vers l’Asie plus chers et faussent donc la concurrence  ». « Il s’agit d’obliger la Russie à faire marche arrière ».

Modifié le 27/01/2011

Haut de page