Regroupement familial : la Cour administrative d’appel des Migrations confirme l’invalidité des pièces d’identité somaliennes

Dans un jugement rendu hier, la Cour administrative d’appel des Migrations a confirmé la nécessité de présenter une pièce d’identité valide comme préalable aux demandes de regroupement familial. Cette obligation constitue un obstacle pour de nombreux Somaliens avait révélé Dagens Nyheter (DN) en février dernier (r.p. du 21 février) ». En effet, les passeports somaliens ne sont pas, en Suède, légalement considérés comme valables, ce qui empêche de nombreux enfants de retrouver leurs parents qui ont obtenu le statut de réfugiés en Suède. Pour l’Agence nationale des Migrations, ce jugement « montre qu’il est impossible de faire des exceptions à la règle pour un groupe. La question du regroupement familial des Somaliens doit trouver une solution politique » (DN). Le Ministre des Migrations s’est refusé à tout commentaire.

Modifié le 13/05/2011

Haut de page