Réforme de l’enseignement supérieur en France [sv]

0En permettant aux universités et grandes écoles françaises de renforcer leur offre de formation en anglais, la réforme de la loi universitaire adoptée le 22 juillet 2013 ouvre encore davantage les portes de l’enseignement supérieur français aux étudiants étrangers.

Les universités peuvent désormais proposer davantage de cours en anglais (ou dans d’autres langues que le français), notamment pour des formations en partenariat avec des établissements étrangers ou dans un cadre transfrontalier. Les cours donnés par un professeur invité étranger pouvaient déjà être donnés en langue étrangère. Ces nouvelles mesures devraient sensiblement augmenter l’offre de formation en anglais, qui comporte déjà plus de 800 programmes.

Si la connaissance préalable du français n’est pas une condition pour étudier en France, la loi rappelle que l’objectif de l’enseignement supérieur est de donner à tous les étudiants la maîtrise de deux langues étrangères en plus du français. Pour les étudiants étrangers, cela signifie que tous les moyens doivent être mis en oeuvre par les universités pour leur permettre d’apprendre le français ou d’approfondir leur connaissance de notre langue durant leur séjour.

Un article en français de L’Institut Français relatant cette loi :

Modifié le 19/03/2014

Haut de page