Prix du logement en Suède

«  La hausse des taux d’intérêt par la Banque centrale a tiré vers le haut les taux hypothécaires  » annonce SvD. « D’après les chiffres fournis par les banques, les personnes qui ont contracté des prêts à taux variable payent aujourd’hui 4% d’intérêts. Soit une différence de 2,5% en plus par rapport à la période 2009/2010 au cours de laquelle les taux d’intérêt à taux variable étaient historiquement bas : 1,5% ». « Pourtant, en raison de la bonne santé financière des ménages, la baisse des prix dans l’immobilier n’a pas eu lieu », remarque le journal qui avance trois explications principales : le crédit d’impôt sur le revenu, la baisse du chômage, la hausse anticipée des salaires à l’issue des négociations prévues à l’automne. « La pénurie de logement aux environs des grandes villes participe également au maintien de prix élevés dans l’immobilier, et peu de nouveaux logements sont construits ».

Modifié le 12/05/2011

Haut de page