Politique d’asile/ retours forcés

Suite à l’accord conclu entre le Gouvernement et les Verts, les retours forcés de personnes, dont la demande d’asile a été refusée, augmentent. Dans la région de Scanie, cette augmentation atteint 81% sur les trois premiers mois de l’année, en comparaison avec la même période en 2010.
0Seulement, la police critique l’absence de places dans les centres de détention de l’Agence des Migrations, où sont maintenues ces personnes avant leurs retours, organisés par la police. Pour l’Agence des Migrations, le manque de places s’explique simplement par l’absence de ressources, « la classe politique exige des résultats mais ne nous en donne pas les moyens » constate une porte-parole de l’Agence dans DN.

Modifié le 25/05/2011

Haut de page