Plainte pour viol d’une suédoise rejetée par la police grecque

Svenska Dagbladet rapporte le cas d’une jeune Suédoise dont la plainte pour viol a été rejetée par la police grecque. Elle affirme avoir été violée lors de ses vacances à Samos et a fourni un certificat médical, réalisé à son retour en Suède. Les autorités grecques ont toutefois décidé de ne pas entamer de poursuites, notamment car, estiment-elles, « il est de plus en plus fréquent que des vacancières, notamment scandinaves, portent plainte pour viol afin d’obtenir réparation des compagnies d’assurances ».

Modifié le 15/04/2011

Haut de page