OTAN/ opération en Libye

Selon Svenska Dagbladet (SvD), le secrétaire général de l’OTAN, Anders Fogh
Rasmussen, a adressé, le 27 mai dernier, une lettre au Premier ministre Fredrik
Reinfeldt, demandant à la Suède de faire preuve de plus de « flexibilité » dans sa
mission et notamment de prendre une part active à la surveillance des forces
terrestres fidèles à Kadhafi.
Fredrik Reinfeldt se trouve donc « face à un dilemme » : « l’OTAN a besoin des Gripen, et
les sociaux-démocrates veulent les renvoyer en Suède ». Le ministre des Affaires
étrangères et le porte-parole des questions étrangères du PSD négocient actuellement
les conditions d’un accord. Les sociaux-démocrates veulent engager la marine mais
pourraient accepter la prolongation de la mission des avions Gripen, si leur proposition
est retenue.

Modifié le 07/06/2011

Haut de page