OTAN : l’opinion publique suédoise opposée à une adhésion

« L’opinion publique reste majoritairement opposée à une adhésion de la Suède à l’OTAN », révèle une enquête publiée par SvD. « 50 % des personnes interrogées estiment ainsi que la Suède doit rester en dehors de l’Alliance contre 23 % qui pensent le contraire. 27 % déclarent hésiter ou ne pas avoir d’opinion ». « La proportion des partisans de l’adhésion perd ainsi 10 points par rapport à la précédente enquête d’avril 2009  », souligne le commentateur.
« Il est curieux de constater que, paradoxalement, jamais la Suède n’a été aussi proche de l’OTAN, en ce qui concerne la participation tant aux opérations militaires qu’aux divers comités de l’organisation  ». « Quelques explications possibles à cette opposition : le fait que l’OTAN mène actuellement une guerre particulièrement médiatique (Libye). Or, il y a une corrélation certaine entre la participation de l’OTAN à un conflit et le soutien suédois. à l’adhésion. Par ailleurs, le mot OTAN a plutôt une connotation négative, qui rappelle la Guerre froide. Enfin, l’appartenance à l’OTAN ne représente pas en Suède, contrairement à la Finlande, un sujet de débat. Et on ne s’y livre pas vraiment, comme chez nos voisins, à un examen périodique des avantages et des inconvénients liés à l’adhésion ».

Modifié le 19/05/2011

Haut de page