Nucléaire : "faible fiabilité des installations suédoises"

L’hebdomadaire scientifique « Ny Teknik » se fait l’écho d’un classement international pointant le nucléaire suédois à l’antépénultième position en ce qui concerne la fiabilité des installations. « En 2009, plusieurs réacteurs ont ainsi dû être brusquement mis à l’arrêt ». » En cause : le bas prix de l’électricité à l’époque, avec, à la clef, une diminution des investissements de modernisation ; et, et par ailleurs, les débats autour de la suppression du recours au nucléaire, qui ont contribué, eux aussi, à tarir les fonds consacrés à la modernisation des centrales », explique au journaliste M.Inge Pierre, Chef de l’énergie nucléaire de l’organisation de l’industrie suédoise.

Modifié le 04/05/2011

Haut de page