Monarchie : passé nazi du père de la Reine

0La presse commente abondamment les résultats d’une enquête réclamée par la Reine Silvia en réponse aux accusations portées contre son père, Walther Sommerlath. « Une surprise pour la Reine » estime SvD. Son père était bien membre du parti nazi allemand, et en 1939, il a bien conclu un accord avec un homme d’affaire juif, Efim Wechsler, échangeant l’usine de ce dernier en Allemagne (valant 50 000 riksmark) contre une plantation de café au Brésil (de 25 000 riksmark) permettant ainsi à Wechsler d’émigrer. « Notre père ne nous a jamais parlé de cette époque » a confié la Reine à Göteborgs-Posten. Selon l’historien Erik Norberg, « il n’y a pas de preuve que le père de la Reine ait été politiquement actif au sein du Parti Nazi ».

Modifié le 11/08/2011

Haut de page