Maintien de quatre ambassades suédoises

0DN rappelle que le nouveau leader social-démocrate, Håkan Juholt, est revenu sur le vote de décembre dernier par lequel l’opposition rouge-verte et l’extrême-droite avaient réduit les crédits accordés à l’administration gouvernementale, provoquant la fermeture de plusieurs ambassades. Le PSD et le gouvernement ont finalement conclu un accord pour maintenir les représentations suédoises en Angola, Argentine, Malaisie et Vietnam. Mais ce « virage brusque des Sociaux-démocrates risque de coûter cher aux contribuables », rapporte le journal. En effet, « les locaux de deux ambassades ont déjà été vendus pas accord oral. La Suède risque de payer des indemnités pour s’être retirée de ces affaires, selon le Conseil national de la propriété » (Statens fastighetsverk).

Modifié le 16/08/2011

Haut de page