Lybie

La réunion de Londres aujourd’hui « décidera de la participation suédoise à l’opération en Libye » croit savoir Dagens Industri (DI). « Bildt devra choisir son camp » estime Aftonbladet. La télévision publique révélait hier qu’une demande informelle de l’Otan avait déjà été adressée au gouvernement, mais, selon Dagens Nyheter (DN), qui a interrogé l’ambassadrice de Suède auprès de l’Organisation, la demande formelle devrait intervenir mercredi. Le Conseil des ministres pourra alors se réunir de manière exceptionnelle et déposer un projet devant le Parlement. « Tous les partis, sauf les Démocrates de Suède, sont favorables à l’envoi de Gripen » rappelle Aftonbladet, dans les colonnes duquel Urban Ahlin estime qu’ « il est juste que la Suède participe ». Selon le tabloïde social-démocrate, les forces suédoises pourraient intervenir dès la fin de la semaine. Il souligne que les pilotes « se sont tous portés volontaires pour participer à l’intervention ». Enfin, selon Expressen, six avions, et non pas huit comme la presse l’indiquait précédemment, seraient prêts.

En outre, pour la presse suédoise, il importe également de « trouver une solution durable pour la Libye, qui ne soit pas exclusivement militaire » (DI) sinon « l’intervention sera interminable et critiquable et les Suédois engagés pour longtemps » (Aftonbladet).

Modifié le 29/03/2011

Haut de page