Lybie

0
La presse libérale profite de la participation suédoise à la coalition contre la Libye pour relancer le débat sur la non-appartenance à l’OTAN. « Puisque même les ex-communistes soutiennent l’engagement suédois en Libye, peut-être l’éventualité d’une adhésion à l’Organisation militaire atlantique sera-t-elle moins controversée », espère Expressen. « Notre non-appartenance à l’OTAN nous relègue aux marges de l’Europe », estime pour sa part une politologue interrogée par Svenska Dagbladet. « La droite va-t-en guerre se réveille ! », titre l’éditorialiste d’Aftonbladet, « et commence à rêver d’une possible adhésion ». « Nous devons garder à l’esprit que quoi qu’il en soit, nous restons un pays libre de tout appartenance à une alliance militaire ».

Modifié le 31/03/2011

Haut de page