Libye : "dissensions potentielles" dans la coalition internationale

0 La presse souligne les « désaccords » au sein de la coalition. Dissensions relatives, d’une
part, au commandement de l’opération. « Bataille dans un bac à sable » commente ainsi
Aftonbladet : « Obama souhaite être le moins visible possible, Sarkozy se voit en leader et
Berlusconi voudrait un commandement OTAN, ce que refuse la Ligue arabe
 ». Selon le
tabloïde social-démocrate, le Président français « aimerait vraiment coordonner l’action
internationale. Les élections présidentielles auront en effet lieu l’année prochaine et il veut
montrer à l’opinion qu’il a la carrure d’un chef d’Etat. Mais les Britanniques, comme les
Italiens, n’aiment ne pas beaucoup cette idée ». Dagens Nyheter (DN) explique également
l’attitude du président français par sa volonté de ne pas heurter les opinions arabes mais aussi
« de sauver la face en Afrique du Nord après le soutien embarrassant accordé à Ben Ali ». En
outre, « si l’OTAN prend le commandement, la France risque d’être moins visible d’autant
plus qu’elle n’a réintégré le haut-commandement de l’Organisation que récemment
 ».

Svenska Dagbladet (SvD) rappelle pour sa part que « l’OTAN est prête  ». Le quotidien
souligne que les discussions au siège de l’Organisation sont houleuses : « la France bloque la
prise de contrôle par l’OTAN, alors que la Turquie est d’accord ». Selon les sources de SvD,
le SG a réagit violement aux objections nouvellement présentées par la France et à reçu le
soutien de l’ensemble des membres ».

Mais dissensions potentielles, d’autre part, quant aux objectifs de l’opération : « L’opération s’arrêtera-t-elle dès que les menaces
immédiates contre les populations auront disparu ? Ou bien que Kadhafi doit-il être démis
de ses fonctions ? » estime DN. Si pour la Grande-Bretagne, « Kadhafi lui-même est une cible, les Etats-Unis ont
balayé cette idée » renchérit Aftonbladet. Et Dagens Nyheter de conclure : « renverser
Kadhafi est l’affaire des Libyens. Mais ils doivent reçoivent assistance et protection ».

Modifié le 23/03/2011

Haut de page