Levée de la confidentialité de la correspondance diplomatique échangée lors de la chute de l’URSS

Le tabloïd Expressen est le premier quotidien suédois à publier des extraits de documents issus de la correspondance diplomatique échangée à l’époque de la chute de l’URSS et sur lesquelles la confidentialité a été levée. Il s’agit de documents relatifs au putsch de Moscou, qui doit « être fermement condamné ». En outre, selon Carl Bildt, la Suède était à cette époque, « le pays le mieux informé au monde de l’évolution de la situation en Russie car elle disposait non seulement d’une ambassade à Moscou, mais aussi d’un consulat-général à Leningrad ».

Modifié le 17/02/2011

Haut de page