Les « Vrais Finlandais » (droite populiste) bien placés dans les sondages

Nombreux reportages (4 pages dans l’édition dominicale du Svenska Dagbladet) dans la presse du week-end sur le parti des « Vrais Finlandais » et sur son dirigeant, Timo Soini, au coude à coude, dans les sondages, avec les sociaux-démocrates et le Centre, à une semaine des élections législatives en Finlande.

« L’audience croissante accordée aux partis populistes dans toute l’Europe nordique est, sur le plan politique, l’un des phénomènes les plus marquants de ces dernières années  », commente Dagens Nyheter. « Les Vrais Finlandais considèrent également la minorité suédophone de Finlande comme une menace contre la culture finlandaise », estime une politologue suédoise. « Ce que nous contestons, c’est l’apprentissage obligatoire du suédois dans toutes les écoles primaires du pays  », réplique M. Soini. « C’est une position que nous pouvons comprendre », déclare Jimmy Åkesson, le leader des Sverige Demokraterna (extrême droite suédoise). « La situation est comparable à celle des Same chez nous. Il faut bien sûr respecter les droits des minorités nationales, mais faire du suédois une langue officielle alors que moins de 5 % de la population est suédophone, cela me semble aller un peu trop loin », poursuit M. Åkesson.

Modifié le 11/04/2011

Haut de page