COP21 : Lancement de la campagne de communication (novembre 2015) [sv]

Lancement de la campagne de communication de la COP21. Édito par Laurent Fabius, Ministre des Affaires étrangères et du Développement international et Président de la COP21.

JPEG

"Du 30 novembre au 11 décembre, la France accueille au Bourget la 21e Conférence des Nations unies sur le changement climatique, la COP 21, que j’aurai la responsabilité de présider. Il s’agira d’une conférence hors normes. D’abord par son ampleur : elle constituera la plus vaste réunion internationale jamais organisée en France, avec près de 40 000 participants attendus. Ensuite par son enjeu, qui n’est pas seulement important, mais vital pour l’humanité – vital au sens propre.
Au cours de ces douze jours, 195 nations seront rassemblées sur le site du Bourget. Notre objectif sera de parvenir à un accord universel ambitieux, permettant de limiter à 2 °C, ou 1,5 si possible, le réchauffement de la planète d’ici 2100. Les discussions que nous mènerons constitueront l’aboutissement de nombreux mois de travail, de négociation, de mobilisation. Beaucoup d’avancées ont déjà eu lieu. Mais beaucoup d’efforts restent à accomplir pour obtenir le 11 décembre le succès indispensable.

Il ne s’agit pas d’une négociation diplomatique comme les autres, que nous pourrions différer sans conséquences majeures. Il s’agit d’une course universelle contre la montre : les gaz à effet de serre qui s’accumulent dans l’atmosphère y demeurent pendant des années, des décennies, voire des siècles, avec des conséquences irréversibles. Nous devons freiner la spirale actuelle du dérèglement climatique, dont les effets concernent non seulement l’environnement, mais aussi la santé, le développement et, au bout du compte, la sécurité et la paix. Nous devons agir maintenant, car plus tard, ce sera trop tard.

La campagne que nous lançons aujourd’hui doit permettre de sensibiliser le public le plus large à ces enjeux. Cette campagne souligne l’urgence et la gravité de la menace, mais elle montre également que la mobilisation pour notre planète constitue une chance pour l’humanité. Au-delà de l’aspect économique – la transition verte est porteuse de croissance et d’emploi –, un accord universel à Paris incarnerait des valeurs positives qui s’appellent solidarité, justice, fraternité, rassemblement, responsabilité à l’égard des générations futures. Pour y parvenir, la mobilisation de tous est indispensable. C’est ce à quoi cette campagne entend contribuer."
_
Laurent Fabius
Ministre des Affaires étrangères et du Développement international
Président de la COP21

Modifié le 14/11/2015

Haut de page