La société chinoise pourrait participer au sauvetage de Saab

Une autre société chinoise a fait une proposition, pour sauver le constructeur automobile
Saab, écrit Dagens Industri. Il s’agit de Youngman, qui doit prendre une participation ( 30 %)
dans Spyker Cars, l’actuel propriétaire de Saab.. Pang Da conservera les 24 % qu’il détient
actuellement.
Les nouveaux investisseurs devraient verser quelques 2,2 milliards de
couronnes au constructeur suédois. Toutefois, ces fonds ne parviendront pas à Saab avant 2 ou
3 mois. « Le risque de faillite est donc encore réel », conclut le quotidien.

Modifié le 14/06/2011

Haut de page