La saison culturelle suédoise en France 2008

La saison culturelle suédoise en France 2008

La Saison culturelle européenne en quelques mots…

La France lance une initiative d’une ambition inédite en invitant, au second semestre 2008, à l’occasion de sa présidence du Conseil de l’Union européenne, ses 26 partenaires à présenter le meilleur de leur patrimoine et de leur création.

Cette « Saison culturelle européenne » a pour but de mettre en évidence la vitalité créatrice des cultures européennes, ainsi que la force identitaire d’un patrimoine en grande partie commun.

Plusieurs centaines de manifestations seront présentées partout en France pour rendre accessible au plus large public cette Europe de la création et du patrimoine.

C’est par sa littérature que la Suède s’est fait le mieux connaître, et en particulier son chef de file August Strindberg. Vilhelm Moberg, également très populaire, représente, quant à lui, la littérature prolétaire du xxe siècle (La Saga des Emigrants). À la même génération d’écrivains appartient aussi Stig Dagerman, particulièrement apprécié en France. Citons parmi les scientifiques, Carl von Linné, botaniste éminent du xviiie siècle qui a compilé la nomenclature latine des plantes, et Alfred Nobel. Après les précurseurs du cinéma muet comme Mauritz Stiller et Viktor Sjöström, c’est surtout grâce à Ingmar Bergman que le cinéma suédois s’est fait un nom hors du pays. Les créateurs suédois ont par tradition toujours été très mobiles avec une curiosité pour les mouvements artistiques venant de l’étranger.

Le patrimoine culturel de la Suède peut en grande partie se définir comme une habile assimilation des emprunts faits à d’autres cultures mais tout en gardant une tonalité poétique éminemment suédoise, faite de simplicité et de naturel, une vivacité d’esprit et une réceptivité aux impressions neuves, et surtout l’amour et le respect partout présents pour la nature nordique, si tangibles chez encore d’autres grands créateurs comme Harry Martinson, Tomas Tranströmer et Astrid Lindgren.

Au cours de la décennie écoulée, la culture créative suédoise a connu un nouvel essor. Cette créativité a retenu l’attention hors des frontières nationales, dans des modes d’expression traditionnels comme la littérature et le théâtre (Henning Mankell, Jonas Hassen Khemiri, Lars Norén) et les arts plastiques, notamment dans le domaine de la photographie (JH Engström, Annika von Hausswolff), le design (Front, Monica Förster), la mode (Per Nilsson, Camilla Norrback), les musiques actuelles (The Knife, José Gonzalez, E.S.T.) et la gastronomie (Marcus Aujalay, Bocuse d’or 2007).


Organisation des politiques culturelles

Le ministère de la Culture est chargé des questions relatives à la politique culturelle et à la politique des médias. La politique culturelle régit les aspects en rapport avec le patrimoine culturel, le théâtre, la danse et la musique, les activités artistiques, l’architecture, le design, le cinéma, la littérature et la lecture, etc.

La politique des médias s’occupe des questions concernant la radio et télévision de service public, les quotidiens, la concentration des médias, la lutte contre la représentation d’actes de violence dans les médias – comprenant la censure cinématographique – les nouveaux médias et les nouvelles technologies, etc.

Sur le plan international, le ministère est responsable de la coordination des questions internationales dans le domaine de la culture et des médias, dont la coordination au niveau communautaire et les conseillers suédois aux affaires culturelles en poste dans des pays tiers.
Les activités régionales sont encadrées par les conseils régionaux. Ceux-ci accordent des subventions aux institutions culturelles régionales – théâtres, institutions musicales, musées et bibliothèques à cet échelon – ainsi qu’à des mouvements populaires et à des organisations non gouvernementales.

Événements Liés au pays


Tandem franco-suédois


Septembre à Paris, Centre Culturel Suédois
Exposition

La croisée des regards
Photographies Tova Mozard, Eric Mutel, Frédéric Nauczyciel, Anneé Olofsson, Yann Toma, Pernilla Zetterman. Croisée des regards suédois et français sur des réalités que l’on associe volontiers aux deux pays, nous permettant de voyager à travers nos préjugés.

Et aussi…


8 juilllet-14 septembre à Arles, Rencontres Internationales de la photographie

Photographie
The long road
Dans le cadre de l’exposition « Voir la photographie à travers l’idée de filiation », organisée par l’Agence Vu, le projet « The long road » interroge la filiation suédoise issue de l’école de la liberté créée par le photographe Christer Strömholm.
En présence d’Anders Petersen et de JH Engström. Une rencontre/projection de films documentaires sur ce même thème sera également organisée fin septembre à Paris au Centre culturel suédois.

28 octobre-31 octobre à Paris, Montreuil, Sevran et Seine-Saint-Denis

Théâtre jeune public
Ma vie de détective
Dans le cadre du Festival européen de théâtre et de culture jeune public LABO07, représentation du spectacle pour enfants suédois Ma vie de détective au Centre culturel suédois.


10 octobre-6 janvier à Lille, Palais des Beaux-Arts

Exposition
Echappées nordiques. Les maîtres scandinaves et finlandais en France (1870-1914)
Exposition sur les artistes suédois, norvégiens, danois et finlandais qui ont afflué en France entre 1870 et 1914. Expositions d´art contemporain, lectures, projections de films et séminaires organisés par les instituts et les ambassades des pays nordiques.


À partir du 6 novembre à Paris, Centre culturel suédois

Photographie
I Love Borås
Exposition du photographe suédois Lars Tunbjörk, dans le cadre du Mois de la photo.


17 novembre-28 novembre à Paris, Centre culturel suédois

Musique
Wild Birds and Peace Drums
Élu meilleur groupe jazz de l´année 2008 par Rikskonserter, présenté dans le cadre du festival Jazzycolors
(www.jazzycolors.org)

Pour plus d’informations :
Centre Culturel Suèdois
11 rue Payenne - 75003 Paris
Tél. : +33 1 44 78 80 20

Modifié le 13/08/2010

Haut de page