"L’Extrême-droite ne veut plus être le parti d’une seule idée" (DN)

0Le leader des Sverigedemokraterna, Jimmie Åkesson a clôturé hier la semaine politique d’Almadalen. « Il a critiqué l’attitude irresponsable de Fredrik Reinfeldt, « incapable de gérer convenablement un gouvernement minoritaire », écrit le reporter de Svenska Dagbladet. « Le Premier ministre préfère regarder du côté des Verts (un parti nettement à gauche, dont les propositions désorientent totalement l’électorat modéré), plutôt que de discuter avec nous, qui n’appartenons, finalement, à aucun camp  », a déclaré M. Åkesson. « Il est à noter que le leader des SD n’a, dans son allocution, fait référence à l’immigration qu’à trois reprises. Une grande partie de ses propos a en revanche été consacrée aux failles de la politique sécuritaire du gouvernement. Les Sverige Demokraterna entendent vraisemblablement ne plus se contenter d’être le parti d’une seule idée », commente Dagens Nyheter.

«  Nous avons à plusieurs reprises remarqué le changement de ton de Håkan Juholt à notre égard. Il est beaucoup moins dur que celui utilisé par Mona Sahlin », a par ailleurs déclaré, au cours d’une conférence de presse, Jimmie Åkesson, dont les propos sont repris dans le Göteborg Posten. « Nous sommes en outre sur la même ligne lorsqu’il parle de dumping social. Je peux y voir une ouverture », a-t-il poursuivi.

Modifié le 11/07/2011

Haut de page