L’Ambassadeur rencontre les équipes ESS

0L’Ambassadeur de France en Suède visite le chantier du synchrotron Max IV et rencontre les équipes de R&D de la future Source européenne de spallation (ESS) en projet à Lund (25 octobre 2011)

JPEG
Photo de groupe avec l’Ambassadeur de France, Mme Sine Larsen et Mme Anne L’Huillier.Copyright : MaxLab, Université de Lund

Au cours de cette mission, l’Ambassadeur de France en Suède, M. Jean-Pierre Lacroix, s’est rendu et à Malmö et à Lund. Il s’est entretenu avec le Maire de la troisième ville de Suède, M. Ilmar Reepalu et a rencontré la communauté d’affaire française de la région.

Il s’est ensuite rendu à Lund pour visiter le chantier du synchrotron Max IV, guidé par la directrice de la future installation, Mme Sine Larsen, ainsi que par Anne L’Huillier, professeur de physique des lasers à LTH, l’école d’ingénieur de l’université. Le synchrotron SOLEIL, situé en France à Saclay, va signer prochainement un accord avec le synchrotron Max IV, ce qui va considérablement renforcer la coopération scientifique franco-suédoise, comme l’a souligné le vice-chancelier de l’université, M. Per Eriksson.

JPEG
Vue de la dalle de béton de 60 cm sur laquelle sera construite l’accélérateur. La mise en service de Max IV est prévue en 2016. Copyright : MaxLab, Université de Lund

Il a également été reçu à l’ESS, où il s’est entretenu avec les ingénieurs et les scientifiques de la future source de neutrons, un projet stratégique pour la recherche européenne auquel la France contribue par son expertise des technologies nucléaires, de la neutronique et des accélérateurs. Cette visite a été organisée par M. Christian Vettier, ancien directeur scientifique de l’Institut Laue Langevin (ILL) de Grenoble et de l’ESS.

Au cours de ce déplacement, il était notamment accompagné du consul honoraire à Malmö, M. Mickael Roos, du directeur du bureau UbiFrance pour la Suède, M. Bruno Lanternier et de l’attaché scientifique de l’ambassade, M. Guillaume Kasperski.

JPEG
L’Ambassadeur de France, M. Jean-Pierre Lacroix. Copyright : MaxLab, Université de Lund

Modifié le 01/11/2011

Haut de page