Japon : évacuation des ressortissants suédois

La Suède organise le départ de ses ressortissants de la zone à risques (il est recommandé de se situer en dehors d’une zone de 80km de la centrale), et de Tokyo mais, rappelle le ministère des Affaires étrangères, il ne s’agit pas, pour le moment, d’un rapatriement. Carl Bildt a annoncé que « ceux qui veulent partir doivent pouvoir le faire ». Par ailleurs, les déclarations du Premier ministre à l’agence de presse TT ont été reprises par l’ensemble des quotidiens. Fredrik Reinfeldt estime « que toute évacuation peut être très compliquée et devra prendre en considération le fait que les réseaux de communication et les infrastructures peuvent être saturés dans un pays très densément peuplé ».

Selon la presse entre 500 et 2000 Suédois se trouvent encore au Japon. Les ressortissants scandinaves auront la possibilité de quitter Tokyo par deux avions pour Bangkok aujourd’hui et demain. Les voyageurs paient eux-mêmes leurs billets. Il est par ailleurs possible de se faire rembourser ses billets pour le Japon a annoncé SAS. Enfin, IKEA et Ericsson ont commencé à évacué leurs employés étrangers. Les employés japonais d’IKEA se sont vus proposer de se réfugier au sud du pays.

Modifié le 18/03/2011

Haut de page