Jan Björklund : "La Suède ne doit pas vendre d’armes aux dictatures"

DN rapporte que le leader du Folkpartiet (libéral) Jan Björklund, estime que la Suède doit « faire d’avantage attention aux personnes à qui elle vend des armes » et « renforcer ses exigences » en matière de clientèle. « Dans les années 2000, la Suède a vendu des armes de pointe à Bahreïn et à l’Arabie saoudite, ce qui est très embarrassant. Il n’était pas non plus raisonnable de vendre du matériel militaire au Pakistan et aux Emirats Arabes Unis », estime J. Björklund, qui appelle à une modification de la loi sur les exportations de défense pour que « les pays démocratiques ou qui souhaitent le devenir puissent acheter des armes, mais pas les dictatures ». « La défense suédoise doit s’habituer à défendre la liberté et la démocratie, et non à les menacer ».

Modifié le 22/03/2011

Haut de page