Interview de Carl Bildt sur la situation en Syrie

0Interview de Carl Bildt ce matin dans le journal de la radio publique suédoise : « Nous devons
œuvrer à l’adoption d’une résolution sur la Syrie par le Conseil de sécurité de l’ONU
. Il
s’agit là d’une étape politique particulièrement importante, susceptible d’ouvrir la voie à
l’adoption d’autres mesures, même si nous devons agir progressivement ». « En ce qui concerne
l’action de la Suède, j’ai rencontré il y a peu le vice-ministre chinois des Affaires étrangères.
J’ai insisté auprès de lui sur la gravité de la situation en Syrie
et sur la signification que pourrait
revêtir, dans ce contexte, une décision du CSNU ». Interrogé sur les effets d’éventuelles
sanctions, telles qu’un embargo sur les armes ou un gel des avoirs, le Ministre a répondu :
« Nous n’en savons rien. Mais ce sont les seules mesures à notre disposition. Attendons avant
d’envisager leur éventuel durcissement. Il s’agit en l’espèce de procéder par étapes, et je ne
suis pas sûr qu’un renforcement des sanctions modifie la situation sur place.
Le régime de
Damas s’est enfermé dans une logique de bunkerisation ».

Modifié le 14/06/2011

Haut de page