Intervention en Libye : commentaires de presse

0 La presse est unanime dans son soutien à la résolution du Conseil de sécurité de l’ONU pour la mise en place d’une zone d’exclusion aérienne, et espère que celle-ci ne soit pas entrée en vigueur trop tard. A ce titre, « l’envoi de Gripen suédois en Libye devrait être une évidence », écrit l’éditorialiste d’Expresse. Nos appareils sont prêts, et ils sont OTAN-compatibles ». L’excuse utilisée par le Ministre (« L’OTAN ne nous a rien demandé ») ne tient par ailleurs pas, estime en substance le quotidien : « Il est bien évident que personne ne demandera rien à un gouvernement qui a bien fait savoir qu’il n’était pas intéressé ».

La presse souligne par ailleurs l’importance pour la communauté internationale de rester unie. « L’ONU pourrait regagner son rôle de conscience mondiale » titre le DN, qui estime que « l’organisation discréditée essaye à présent de prendre au sérieux son obligation de protéger les peuples ». Mais DI rappelle que si la résolution est une victoire pour l’ONU, l’avenir de la Libye reste incertain.

DN rappelle que « l’UE s’est montrée décevante pendant le printemps arabe » : « la France et la Grande Bretagne n’ont pas été claires » dans leurs positionnements. « Mais dans le cas libyen, elles ont agit de manière juste », tandis que l’Italie et d’autres ont « chancelé » et que le gouvernement allemand « a fait triste figure ». « Même si les préoccupations de politique intérieure n’ont peut être pas été totalement étrangères à la réaction française », commente un reportage de la radio publique

Pour Svd, scénario idéal serait une action rapide. « L’envoi de troupes sur le terrain doit être la toute dernière mesure ». Pour Aftonbladet, les risques de l’action de la communauté internationale sont évidents, mais malgré cela, l’intervention est « absolument nécessaire, d’un point de vue militaire, politique et humanitaire ». Le journal estime que « la détermination en Libye est un événement marquant vers un nouvel ordre mondial ». Expressen considère que la Suède doit participer.

Modifié le 21/03/2011

Haut de page