Influence de l’extrême-droite sur le travail parlementaire (suite)

Cet article fait suite à la revue de presse du 14 juin 2010.

0 SvD a réalisé une enquête qui met en évidence l’utilisation d’un vocabulaire emprunté à l’extrême-droite lors des débats parlementaires. Des termes comme « immigration de masse », « multiculturalisme », « islamisation » et « hostile envers les Suédois » sont considérés comme « typiques de l’extrême-droite » relève le quotidien, et ne sont utilisés dans les débats que depuis l’entrée des Démocrates de Suède au Parlement en septembre dernier. Selon les experts interrogés par SvD, cela contribue à une « normalisation de l’extrême-droite qui n’est pas sans conséquences sur l’opinion publique ».

Modifié le 15/06/2011

Haut de page