Immigration : situation des mineurs / écomomie souterraine

Economie souterraine

Les « sans-papiers sont exploités cyniquement par des employeurs sans vergogne » déplore Aftonbladet, suite à un reportage publié dans le quotidien régional Sydsvenskan sur l’économie souterraine.
Le tabloïde dénonce en fait « les règles européennes qui permettent la déréglementation de l’emploi saisonnier et la mise à disposition d’une main d’œuvre parallèle trop bon marché » alors que « le système suédois, qui repose sur des conventions fortes, protègent l’employé ».

Immigration : accueil des demandeurs d’asile mineurs

La Suède est le premier pays d’accueil en Europe ; en 2010, elle a accueilli 2395 demandeurs d’asile mineurs, relève DN. Ce chiffre a triplé depuis 2006.
Pour l’Agence nationale des Migrations, le problème principal posé par l’afflux de demandeurs d’asile jeunes est la détermination de leur âge. L’Agence a demandé à la Direction nationale de la Santé et des Affaires sociales de mettre au point un test permettant de déterminer l’âge du demandeur d’asile, donnée souvent primordiale dans le traitement des demandes.

Modifié le 13/06/2011

Haut de page