Hommage à Bodil Malmsten (8 février 2016) [sv]

Nous avons appris avec beaucoup de tristesse, samedi matin, la disparition de Bodil Malmsten, qui avait vécu une partie de sa vie en France, dans ce Finistère qu’elle appréciait tant et qui a inspiré une partie de son œuvre littéraire.

Elle avait donné un entretien à l’ambassade en 2013, dans lequel elle parlait notamment de ses années en France, des amitiés qu’elle y avait nouées, et de la matière qu’elle y avait puisé pour ses livres.

Nous en publions aujourd’hui un court extrait, dans lequel elle raconte ses premiers contacts avec la langue française, pour rendre hommage à une femmes de lettres exceptionnelle, qui était aussi une grande amie de la France.

Modifié le 28/02/2016

Haut de page