Grèce : réactions suédoises au sommet du 21 juillet

Le sommet européen du 21 juillet dernier a certes « sauvé la Grèce du chaos » (Dagens Nyheter, DN) mais il laisse « de nombreuses questions sans réponses ». En effet, DN s’interroge notamment sur « la gestion du reste de la dette », sur la « manière dont la Grèce va mener sa politique d’austérité » et sur « la participation effective des investisseurs privés ».

Modifié le 28/07/2011

Haut de page