France : reportage sur la légion étrangère

0SvD consacre un reportage à la 13e brigade de la légion étrangère française, « basée à Djibouti entre 1962 et juin 2011 ». « Ce sont des soldats en attente. Avec seulement quelques heures de préavis, le président français peut envoyer ses légionnaires dans les zones de conflits partout où ils éclatent - et à un faible coût politique », rapporte le journal qui a interrogé deux recrutés suédois. Selon l’un d’entre eux, les recrutés « issus de pays anglophones s’engagent pour chercher l’aventure. Les Européens de l’Est ont souvent connu des problèmes de chômage ou de criminalité. Les Russes se sentent meilleurs que les autres ». « On estime à 500 le nombre de suédois ayant servi dans la Légion au fil des ans ». A l’issu de leur 5 ans de service, les recrutés peuvent obtenir la nationalité française.

Modifié le 14/07/2011

Haut de page