France : commentaires sur la vie politique

Deux articles parus dimanche, dans Dagens Nyheter, avant le premier tour des élections cantonales, soulignent la probable « poussée » du Front national et la « faiblesse » de l’UMP. « Deux enquêtes ont récemment placées Marine Le Pen en tête des intentions de vote pour l’élection présidentielle », écrit la journaliste. « Elle a tout fait pour se donner une image respectable », écrit pour sa part une éditorialiste dans le même quotidien. « Mais le FN n’en a pas moins ses racines dans une idéologie raciste d’extrême-droite ». A cet égard, « le refus, signalé dans une de ses interventions récentes par le Président de la République, de coopérer avec le Front national, est un signale positif dans une Europe de plus en plus marquée par la poussée des populismes. Une alliance droite classique – Front national en France aurait constitué un véritable séisme politique à l’échelle du continent ».

Modifié le 21/03/2011

Haut de page