France : affaire Renault, voile intégral, macarons

Dagens Industri (DI) s’intéresse (de manière factuelle) à l’affaire Renault et revient sur les détails relatifs au faux espionnage, « l’affaire la plus embarrassante de l’industrie française », qui a entraîné le départ du n°2 du groupe. Selon DI, Carlos Ghosn « est désormais sous surveillance et pourrait être contraint à la démission ».

La presse suédoise se fait l’écho de l’entrée en vigueur de la loi d’interdiction du port du voile intégral. Outre des articles factuels, le régional Göteborgsposten (GP) consacré un éditorial à la question. Selon le quotidien, la loi visant l’interdiction du port de tenues et de signes religieux ostensibles à l’école est « compréhensible » mais la «  nouvelle loi est beaucoup plus difficile à comprendre ». «  L’oppression ne se combat pas par l’oppression » estime GP, qui considère qu’un « homme obligeant son épouse à se couvrir complètement ne lui permettrait pas de sortir ».

« Les macarons connaissent un énorme succès en Suède » constate DI, qui consacre un long article au petit gâteau et à son histoire

Modifié le 13/04/2011

Haut de page